FLASH NEWS Tirlemont, le dernier match de l’année à domicile

Un début de second acte catastrophique face aux jeunes Louvanistes

Un début de second acte catastrophique face aux jeunes Louvanistes

Un début de second acte catastrophique face aux jeunes Louvanistes 1280 960 URSL Visé

Décidément, l’URSL Visé ne parvient pas à se défaire des équipes B. Ce dimanche, les Oies ont mordu la poussière face à OHL B (1-3).

Après deux victoires de rang, l’URSL Visé recevait ce dimanche les jeunes d’OH Louvain. Avec un objectif précis : engranger un troisième succès avant de se déplacer à l’Olympic Charleroi puis de recevoir le RFC Liège dans le choc wallon du samedi 12 novembre prochain pour lequel vous pouvez d’ailleurs toujours réserver vos repas d’avant-match.

Pour cette joute, Bernard Smeets réservait une petite surprise aux spectateurs venus dans le stade de la Cité de l’Oie. Pour la première fois depuis son retour à Visé, Fayçal Rherras était titularisé d’entrée de jeu. Il remplaçait Axel Bonemme, suspendu pour abus de cartes jaunes.

C’est d’ailleurs l’ancien de Qarabag qui se trouvait à la base du premier danger réel de la rencontre. Après un premier quart d’heure marqué par un tir cadré de part et d’autre, il lançait Alessio Cascio en profondeur dans le dos de la défense. Ce dernier, en position idéale face au gardien de but, cadrait sa frappe qui était toutefois trop molle pour le tromper.

Le danger s’intensifiait à la 25e, moment choisi par Greg Perseo pour centrer de la gauche en direction de Jonathan Legear. L’ancien Mauve et Rouche était surpris par une déviation d’un défenseur adverse. Râlant car il se trouvait seul dans le petit rectangle. Dans la foulée, Joshua Zimmerman se retrouvait seul devant Maxime Mignon dans le rectangle adverse. De manière incroyable, il ne cadrait pas sa tentative…

Dans ce match, les deux équipes se répondaient du tac au tac. Jugez plutôt, en ce qui concerne les phases principales : arrêt des mains de Maxime Mignon à la 32e, réplique de Jonathan Omolo qui dévie un coup de coin en première zone à la 35e, parade des jambes de Maxime Mignon à la 36e, incroyable plongeon de Maxime Mignon devant ce diable de Joshua Zimmerman à la 41e. Bref, il y avait pas mal de rythme et c’était assez agréable à suivre comme rencontre de Nationale 1. En fait, il ne manquait qu’une chose : les buts (0-0, score au repos).

Au retour des vestiaires, un long ballon dans le dos de Nicolas Gerits amenait l’ouverture du score des visiteurs. Une phase de jeu souvent répétée lors du premier acte et toujours synonyme de danger louvaniste. Sauf que cette fois, ça faisait donc mouche. Maxime Mignon n’était pas non plus tout blanc sur cette action, lui qui sortait en dehors de son rectangle, mais qui ne pouvait empêcher Joshua Zimmerman de scorer.

OHL B réalisait un début de second acte en fanfare. Les Visétois ne remportaient pas suffisamment de duels. Tout profit pour les Louvanistes qui dessinaient intelligemment leurs occasions. Zimmerman faisait ainsi le break à la 51e d’une frappe placée hors de portée de Maxime Mignon. Avant de se jouer encore du côté droit bassi-mosan et de centrer en direction de Desmond Acquah qui annihilait tout suspense dès la 55e.

Même avec un penalty de Pelé Mboyo (arrêté par Owen Jochmans) à la 82e, on pensait que l’URSL Visé ne marquerait jamais ce dimanche. Mais c’était sans compter sur la réduction du score locale de Reno Wilmots à la 84e face à une formation réduite à dix.

Après son partage dans l’antre des jeunes Gantois (2-2), son revers au Lierse contre les jeunes Anversois (2-1) et sa défaite face aux Zébrions (3-2), voilà donc un revers face aux jeunes Louvanistes (1-3). Un bilan peu reluisant pour une équipe qui vise les trois premières places finales.
Yannick Goebbels