L’URSL Visé lance sa saison par un succès

L’URSL Visé lance sa saison par un succès

L’URSL Visé lance sa saison par un succès 640 480 URSL Visé

Les Visétois se sont imposés ce mercredi après-midi du côté de Wanze-Bas/Oha (1-3). Retour sur le premier match amical des Oies.

C’est dans un système en 3-5-2 que les Visétois ont débuté leur saison à Wanze-Bas/Oha, une formation de Division 3 amateurs qui évoluait donc à domicile malgré les fortes pluies ayant submergé le terrain lors des inondations spectaculaires de ces derniers jours. L’aire de jeu avait tout de même bien séché et elle s’avérait assez bondissante par endroits.

Que retenir de ce premier match amical ? Tout d’abord, le fait qu’il a été remporté par les visiteurs. Le premier but de l’URSL Visé cette saison a été inscrit par Alexandro Cavagnera après 33 minutes de jeu. C’est Marten Wilmots qui a délivré le centre. Ce dernier a été dévié avant de terminer sa course sur le médian offensif qui a su se montrer concret.

Les autres roses ont été plantées après la pause par le même homme, à savoir Gabrieli Sagrishvili, un joueur libre, en test, de nationalité géorgienne qui a porté les couleurs du Dinamo Tbilissi, du Torpedo Kutaisi, du FC Samgurali Tskaltubo ou encore de Merani Martvili. Son premier goal, il l’a marqué avec énormément de persévérance. Le second, juste après la réduction du score des visités, a été empreint de réalisme. A noter que ce n’est pas le seul joueur en test à l’URSLV.

Ensuite, on retiendra que Nicolas Gerits n’a pas joué sur un flanc, mais bien dans le cœur du jeu. Il a d’ailleurs réalisé une performance appréciable devant le trio défensif. Il s’agissait d’ailleurs du seul joueur aligné en première période toujours sur la pelouse après la pause. Malheureusement pour lui, il a été victime de crampes et a dû céder sa place à Loïc Reciputi, qui avait aussi joué les 45 premières minutes.

Enfin, on précisera que, même si tout n’était pas parfait (logique quand on sait que certains joueurs n’ont jamais joué un match ensemble), les Visétois ont globalement dominé les débats. En monopolisant la balle, ils n’ont laissé que peu de possibilités de reconversion à leurs adversaires. De la maitrise, de l’application : tels étaient les ingrédients côté URSLV.

Des buts, les visiteurs auraient pu en inscrire davantage (un envoi sur le poteau avant et un autre après la pause). Et le goal encaissé était évitable. Mais il n’y a absolument rien de mal fait. Rappelons-le, il ne s’agissait que de la première rencontre de préparation des Oies !

Bien vite mardi pour la seconde joute amicale. Cette fois, ce sera à domicile face à Waremme (coup d’envoi à 19h30).
Yannick Goebbels