FLASH NEWS Suivez le match face à Ninove en direct sur Twitter

L’URSL Visé engrange de la confiance

L’URSL Visé engrange de la confiance

L’URSL Visé engrange de la confiance 1599 900 URSL Visé

La préparation s’intensifie à l’approche de l’entrée en lice des Visétois en Coupe de Belgique le dimanche 13 septembre prochain. Les Oies viennent d’ailleurs d’enchaîner trois succès de rang en quelques jours. De quoi engranger une sacrée dose de confiance…

 

La première victoire, c’était face à Aywaille (4-0). Anisse Brrou a prouvé qu’il est en forme, lui qui ne compte jamais ses efforts sur un terrain de football. Le nouveau venu a notamment provoqué un penalty que Matisse Thuys n’a pas manqué de convertir, inscrivant le premier but visétois face aux Aqualiens. En seconde période, c’est Tom Panepinto qui s’est montré concret : il a marqué un goal puis a délivré une passe décisive. Quant au Grec Panos, il a planté la dernière rose des locaux.

Quelques jours plus tard, c’est face à Dison que les Oies ont marqué trois nouveaux buts. A la pause, le score était pourtant toujours de 0-0. Mais Tom Panepinto, encore lui, a débloqué cette rencontre avant qu’Alexandro Cavagnera ne fasse le break. Les Bassi-Mosans n’étaient pas rassasiés et Jonathan Benteke, un joueur qui avait signé quelques jours plus tôt, inscrivait son premier but depuis son retour dans le stade de la Cité de l’Oie. Ce n’est d’ailleurs pas l’unique transfert entrant de ces derniers jours. En effet, Ayoub El Harrak a également lié sa destinée à l’URSLV. Si le frère de Christian Benteke a signé pour une saison, le jeune joueur en provenance d’Eupen a paraphé un contrat de trois ans.

En parlant de cet ancien Panda, je peux réellement affirmer que ses premiers pas dans la Cité de l’Oie ont été étincelants. Déjà face à Dison, il avait prouvé que Guy Thiry avait eu raison de lui faire confiance. Cela a également été le cas face à Waremme. Son apport dans le jeu visétois est indéniable. S’il parvient à trouver encore davantage d’automatismes avec ses équipiers, ce sera l’un des fers de lance de la formation bassi-mosane. Cette dernière s’est aussi imposée face aux Wawas. Jesse Mputu sur penalty et Panos étaient les deux buteurs ce jour-là (2-0).

Trois succès, neuf buts inscrits, aucun goal encaissé. Les chiffres ne trompent pas. L’URSL Visé monte en puissance. Certes, il y a encore quelques passages à vide. Mais le moteur commence à s’accélérer. Le prochain match amical est d’ailleurs prévu ce samedi à une heure inhabituelle. De fait, les protégés de José Riga croiseront le fer avec Stockay dans le stade de la Cité de l’Oie à partir de 17h45. Quant à l’équipe espoir, elle jouera dès jeudi soir à Lixhe face à Geer. Le coup d’envoi de cette joute sera donné à 19h30.

Yannick Goebbels