Le premier match amical des Oies, c’est ce mercredi…à Bas-Oha!

Le premier match amical des Oies, c’est ce mercredi…à Bas-Oha!

Le premier match amical des Oies, c’est ce mercredi…à Bas-Oha! 600 714 URSL Visé

Ce mercredi, sur le coup de 16h, la préparation de l’URSL Visé prendra un nouveau tournant avec la première joute amicale. Les Oies se déplacent du côté de Bas-Oha pour y affronter Wanze/Bas-Oha, un club mieux connu sous les initiales WBO. Présentation.

Dramatiques. Il n’y a pas meilleur adjectif pour qualifier les inondations de ces derniers jours. Pas facile de conserver le sourire quand on voit l’état démentiel des dégâts. Et encore davantage lorsqu’on se retrouve soi-même les pieds dans l’eau, puis dans la boue. Heureusement que la solidarité existe et qu’elle prend tout son sens en cas de catastrophe.

Le programme des Oies semblait limpide avant les intempéries. « Notre premier match amical, nous le disputerons à Wanze/Bas-Oha. Le coup d’envoi est prévu le 21 juillet à 16h », soufflait José Riga au moment de faire le point sur la reprise de ses ouailles dans la Cité de l’Oie.

Depuis, sans mauvais jeu de mots, de l’eau a coulé sous les ponts. Le terrain des Sucriers a en effet subi de plein fouet la montée de la Meuse. Si bien qu’il s’est retrouvé sous eau, au grand dam des dirigeants locaux. Jean-Yves Mercenier, le coach bas-ohatois, a directement pris contact avec Bernard Smeets, un adjoint du T1 mosan : « Soit nous jouerons le match à Visé, sur le synthétique, soit sur notre terrain s’il a séché », expliquait-il en substance à mes confrères du journal La Meuse.

Concrètement, le coach local n’avait pas l’intention de « saloper » son aire de jeu. « Nous allons attendre lundi avec le comité pour prendre une décision, mais on ne prendra pas le risque de foutre en l’air notre surface. Ce vendredi midi, une bonne partie de l’eau était déjà partie, c’est plutôt rassurant », avait-il encore signalé avant le week-end.

C’est donc ce lundi que le verdict est tombé : finalement, cette rencontre ne se jouera pas dans les installations de l’URSL Visé mais bien à Bas-Oha. Le coup d’envoi est maintenu à 16h.
Yannick Goebbels