Et si on prenait des nouvelles de l’équipe réserve ?

Et si on prenait des nouvelles de l’équipe réserve ?

Et si on prenait des nouvelles de l’équipe réserve ? 1920 1285 URSL Visé

Pour une nouvelle équipe, la réserve de l’URSL Visé a déjà montré de très belles choses. Il ne lui manque que la victoire ! Analyse du début de saison des Oisons avec leur mentor, Stéphane Delhalle.

Deux matches officiels joués (l’un en Coupe de Belgique, l’autre en Nationale 1), deux victoires : le bilan sportif de l’équipe fanion de l’URSL Visé est parfait en termes de résultats. La donne est différente pour l’équipe réserve, cette dernière ayant perdu ses deux premières rencontres de championnat. Mais ce n’est absolument pas dramatique car ce qui importe davantage que les scores de ses rencontres, c’est la manière dont les jeunes évoluent. A ce sujet, il y a déjà pas mal de satisfactions ! Et ce n’est pas Stéphane Delhalle qui dira le contraire.

Prenons l’exemple du tout premier match de cette nouvelle équipe. Il a eu lieu le 18 septembre dernier. L’URSL Visé s’est inclinée 3-1 à l’OIympic Charleroi. Les visités étaient supérieurs aux Oisons. Mais ce n’est pas ce qui prime dans le cadre d’une équipe B. « Je trouvais notre organisation assez bonne. Oui, nous étions bien en place. Et ce, face à une équipe dans laquelle je recensais cinq éléments de l’équipe première. De surcroît, nous affichions pas mal d’envie sur le terrain. La mentalité était adéquate. Bref, face à un adversaire nettement plus rodé, il y avait plusieurs points positifs à retirer », explique l’entraîneur visétois.

Vendredi dernier, les Oisons ont également montré pas mal de qualités lors du premier acte face à La Louvière Centre. « Nous menions d’ailleurs 2-0 à la pause et c’était amplement mérité », reprend Stéphane Delhalle. « Nous étions vraiment bien présents dans les duels. Et puis, nous avions su prendre les devants et même faire le break. Bref, le bilan était plus que satisfaisant. Mais le second acte ne fut pas du même acabit. Nous jouions contre le vent. Dans ces conditions, nous éprouvions des difficultés à remonter le ballon. Tout profit pour les jeunes Loups qui ont réduit l’écart avant d’égaliser sur un goal gag. De fait, tout est parti du gardien de but adverse. Ce dernier a dégagé. Le ballon a rebondi. Et, avec l’aide du vent, il a fini sa course dans nos filets. En fin de match, nos adversaires ont planté la dernière rose de la rencontre, actant notre seconde défaite de rang sur le score de 2-3 ».

Autant après le match face à La Louvière Centre, Stéphane Delhalle se montrait fier et positif, autant après ce match il était déçu. « Vous savez, en tant que coach, notre but est toujours de gagner. Voir son équipe mener à la pause et se faire remonter après la mi-temps, c’est toujours difficile à accepter », lançait-il avant de nous décrire le copieux programme de ses ouailles. « Nous allons jouer deux rencontres la semaine prochaine. Tout d’abord, nous sommes attendus lundi soir (coup d’envoi à 19h30) au Patro Eisden Maasmechelen pour notre troisième match de championnat. Quatre jours plus tard, nous recevrons Dender à Lixhe. Le coup d’envoi de ce match sera également donné à 19h30. En espérant que ces rencontres nous permettent d’engranger nos premiers points dans cette compétition ».
Yannick Goebbels