Départs, arrivée, prolongation de contrat : le point mercato

Départs, arrivée, prolongation de contrat : le point mercato

Départs, arrivée, prolongation de contrat : le point mercato 640 360 URSL Visé

La préparation de la saison prochaine bat son plein à l’URSL Visé. Il est temps d’effectuer un premier point précis de la situation.

La première information que nous vous avions dévoilée sur le site du club, c’est l’arrivée de Marten Wilmots. En effet, le fils cadet de l’ancien sélectionneur national débarque dans la Cité de l’Oie. Il s’agit du premier transfert entrant, le joueur de 22 ans ayant signé pour deux saisons et une autre en option. Pour l’instant, il n’y a pas d’autre arrivée à signaler au sein d’un noyau qui va tout de même bien bouger.

Second élément important à signaler, la prolongation de contrat d’Alexandro Cavagnera. Ce joueur ayant porté notamment les couleurs de clubs tels que le Standard ou encore le Milan AC va poursuivre l’aventure au minimum une saison de plus en Basse-Meuse. En effet, il vient de signer pour un an avec une autre année de contrat en option.

Neuf départs

Au rayon des joueurs partant, la liste est un peu plus longue. On recense la présence de deux gardiens de but, à savoir Stefan Roef et Issoufou Seyni Nasser. Sur le plan défensif, on ne retrouvera plus Baptiste Schmisser devant le dernier rempart visétois.

Un cran plus haut, ce sont Cyril Rosy, Sernan Segniagbeto, Nakhid Panos et Mory Keita qui ne sont pas conservés. Enfin, Jesse Mputu et Jonathan Benteke quittent également la Cité de l’Oie. En tout, ce sont donc neuf joueurs qui n’évolueront plus dans les rangs bassi-mosans dès la reprise.

Un bilan individuel

José Riga a évoqué en ma compagnie cette situation qualifiée de grand nettoyage de Printemps dans la DH. « Nous avons commencé par nous entretenir avec les joueurs qui allaient nous quitter. Ces décisions sportives sont aussi liées à la situation personnelle de chaque élément et couplées à celle du club. Il y a évidemment également un volet financier. Et ce, tout en sachant que nous n’avons pas vu les joueurs en compétition dans des conditions qualifiées d’optimales. Bref, je ne sais pas précisément jusqu’où on aurait pu aller avec cette équipe la saison dernière ».

En foot, il faut toujours avancer. C’est le cas de l’URSL Visé ! « Un bilan individuel a donc été réalisé. Avec tous les paramètres précités. L’objectif est toujours de rendre le noyau plus compétitif. Mais il faut aussi penser aux joueurs. Un gardien de but comme Issoufou Seyni Nasser a, par exemple, besoin de temps de jeu. La préparation de la saison dernière n’a pas non plus été optimale avec quelques blessés. Un joueur comme Sernan Segniagbeto a par exemple été freiné dans son élan. Bref, une analyse a été réalisée et elle concerne chaque joueur ».

L’URSL Visé va se renforcer

Ces départs annoncent plusieurs arrivées… « Oui, ça vaut mieux », sourit le T1 des Oies. « Nous ne sommes qu’au mois de mars. Et il y a encore quelques semaines, les clubs de Nationale 1 n’étaient pas encore fixés sur leur sort. Et puis, ça joue toujours en D1B. Mais ce n’est pas pour cette raison que nous n’avons pas quelques pistes. L’objectif est toujours d’obtenir un savant mélange entre la jeunesse et l’expérience afin d’avoir un noyau encore plus compétitif ».
Yannick Goebbels