Anthony Manfredi, l’un des moteurs de l’URSL Visé

Anthony Manfredi, l’un des moteurs de l’URSL Visé

Anthony Manfredi, l’un des moteurs de l’URSL Visé 1600 900 URSL Visé

Sur un terrain de football, ce joueur ne compte jamais ses efforts. Défensivement, il n’hésite pas à donner un coup de main à ses équipiers lorsque le danger s’approche. Balle au pied, il adore remonter le ballon, dans 99% des cas depuis son flanc, afin de servir un attaquant démarqué. Et puis, s’il n’est pas en possession de cette sphère, il trouve toujours un endroit opportun afin d’effectuer un appel de balle intelligent. Je parle évidemment d’Anthony Manfredi, l’un des éléments en forme de l’URSL Visé.

Après les évènements douloureux qu’il a vécus la saison dernière (il m’avait accordé une interview à ce sujet il y a trois mois), Anthony Manfredi est de retour au top niveau. Tout profit pour le club bassi-mosan. « Dimanche dernier, je me sentais vraiment bien », avoue le principal intéressé. « Je pense d’ailleurs que nous avons fait un bon match collectivement. Il faut dire que lorsqu’on affronte une bonne équipe, cela permet souvent d’élever son niveau de jeu. En ce qui me concerne, l’envie était à son paroxysme. Oui, je voulais toucher un maximum de fois le ballon ! Le coach a confiance en moi et il me le rend bien. Ainsi, je dispose pour le moment d’un temps de jeu complet ».

Anthony Manfredi a été l’un des principaux moteurs d’une équipe qui n’a cependant pas réussi à faire la différence face à Dessel Sport que ce soit lors des nonante premières minutes de jeu ou endéans les trente suivantes. Pire, elle a encaissé un but de trop, synonyme d’élimination en Coupe de Belgique. « C’est dommage car notre premier objectif était de nous qualifier afin d’affronter une formation de l’élite au prochain tour », reprend Anthony Manfredi. « Il ne nous a pas manqué grand-chose, à savoir davantage de réalisme devant le but adverse. Et puis, nous avons probablement été un peu trop fébriles sur les phases arrêtées, qu’elles soient offensives ou bien défensives d’ailleurs ».

La Croky Cup, c’est donc déjà de l’histoire ancienne pour l’URSL Visé. Place à présent au championnat. Ce dimanche, Baptiste Schmisser et les Oies reçoivent dans ce cadre Tirlemont à partir de 15h. L’objectif ? Renouer avec la victoire bien évidemment ! « Je ne connais vraiment pas cette équipe, à part un joueur qui la compose, mais il est blessé. Quoi qu’il en soit, c’est un adversaire à notre portée. Nous devons profiter de ce match à domicile pour renouer avec la victoire et surtout remettre les pendules à l’heure ».

Enfin, Anthony Manfredi a commenté l’actualité sanitaire liée au coronavirus. Il faut dire que cela impacte le quotidien de tout le monde. « Pour nous, c’est assez pénible car les rumeurs sont nombreuses et on ne sait pas toujours en début de semaine si on pourra jouer le week-end suivant. Qu’à cela ne tienne, l’esprit à l’entraînement est positif : nous voulons tous travailler afin d’être prêts à jouer. Mes amis évoluant dans les divisions inférieures sont privés de football. Ce n’est pas notre cas, donc nous devons en profiter. Et puis, cette situation pourrait leur permettre ainsi qu’à d’autres de venir découvrir notre équipe et, qui sait, de nous supporter dimanche », conclut le médian.
Yannick Goebbels